Régime et bande de copines !!!!


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BLAGUES COCHONNES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Guylaine
Invité



MessageSujet: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:40

Quelle différence y a-t-il entre des cacahuètes et un clitoris? IL n'y en a pas, ce sont des amues-gueule!
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:41

Aux portes du paradis, un nouvel arrivant commence son récit:
- Cela faisait un certain temps que je soupçonnais ma femme d’avoir une relation extra conjugale. Je suis donc rentre chez moi à l’improviste et évidemment, je l'ai trouvé complètement nue sur le lit. J’ai immédiatement fouillé l'appartement pour trouver le coupable. En vain. Et puis, je me suis souvenu qu'habitant le 15ème étage d'une tour, nous disposions d'un petit balcon. J'ai donc ouvert la porte-fenêtre et c'est la que j'ai vu cet homme suspendu dans le vide et s'agrippant à la rambarde du balcon. Je lui ai piétiné les mains pour qu'il tombe, mais il tenait bon. Alors je suis parti chercher un marteau. A grands coups sur chaque main, il a fini par lâcher prise. Mais un arbre a amorti sa chute. Voyant qu 'il bougeait encore, j'ai attrapé le réfrigérateur de la cuisine et je l'ai fait basculer sur cet individu. L 'effort a été si violent que j'ai succombé à une crise cardiaque. Et donc me voilà.
- Ah bon ! Répond St Pierre passionné.
- C 'est bon vous êtes admis au paradis.Un second homme se présente peu après et commence à raconter l'histoire de sa mort a St Pierre:
- Voyez-vous, débute-t-il, j'étais en train de repeindre mon balcon au 17eme étage d'une tour. Mon tabouret a vacillé et j'ai basculé dans le vide. Mais j'ai eu la possibilité de me rattraper à un balcon, deux étages plus bas. Je pensais être sauvé quand le propriétaire de ce balcon a commencé à me piétiner les mains puis à me casser les doigts à coups de marteau. Il était fou furieux que je m’accroche à son balcon. Et pire, lorsque j'ai lâche prise, comme je ne suis pas mort tout de suite, il m'a balancé son frigo sur la tête pour m’achever.St Pierre :
- Oui, j'ai entendu parler de cette histoire, vous pouvez entrer au paradis.Un troisième homme arrive et entame, lui aussi, son récit à St Pierre:
- Franchement, je ne sais pas comment c'est arrivé ! J’étais caché à poil dans un frigo et me voilà !!!
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:42

Quelle est la différence entre une femme et une femme de ménage ?
Réponse : la femme de ménage on ne rentre pas quand c'est mouillé.
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:42

Un gars va chez le pharmacien et demande une capote aux goûts de fruit :
- Quel goût ? demande le pharmacien.
- Aux pommes, c'est pour tirez un boudin !
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:43

C'est un homme qui entre chez un concessionnaire lambda pour y acheter une voiture d'occasion. Après avoir entendu le baratin du vendeur, il demande à essayer cette voiture.
- Pas de problème, je vous laisse les clefs...
L'homme prend l'autoroute...vitesse : 50 puis 100 puis 150... il dépasse les 170 km/h quand des flics en motos le rattrapent, le font ralentir puis s'arrêter.
- Bonjour monsieur, vos papiers SVP, dit le flic en se penchant vers la portière. Et c'est là, oh horreur, qu'il s'aperçoit que l'homme au volant est nu comme un ver.
- Puis je savoir svp, la raison de cette nudité dans votre véhicule ?
- Ben voila le concessionnaire m'a dit : Faites attention car à partir de 150, elle commence à sucer...
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:43

Un homme entre dans un café, s'installe au comptoir et attend le patron qui est absent. Au bout d'un quart d'heure, il va voir dans l'office et, ô surprise, découvre le patron avec la serveuse en train de faire crac-crac. Il fait demi-tour sur la pointe des pieds, puis va voir dans la salle du restaurant si quelqu'un peut le servir… Re-stupéfaction, il y a là la patronne et le commis de cuisine en train de faire leur petite affaire… Ecœuré, il quitte l'établissement et, sur le trottoir, voit un chien et une chienne également très occupés. Une idée lui vient alors. Il prend le chien et la chienne et les pose sur le comptoir. Le patron, qui est revenu à son poste, s'en étonne
- Qu'est-ce qui vous prend ?
- Rien… C'est juste votre enseigne qui était tombée.
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:44

C'est l'histoire de trois mecs qui couchent dans une tente... au petit matin, l'un des trois raconte aux autres qu'il a rêvé qu'on lui caressait le zizi. Un des autres s'exclame que lui aussi a rêvé à ça ! Le gars qui a dormi dans le milieu dit
-Moi j'ai rêvé que je faisais du ski de fond...
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:44

Quel est le point commun entre une femme enceinte et une mouche écrasée sur le dos d 'une vache ?
Elles ont toutes les deux reçu un coup de queue !
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:45

C'est un mec qui va chercher une prostituée et il l'emmène chez elle. Il lui demande : "c'est combien pour faire le poirier nue devant un miroir?"
Elle lui répond : "rien que ça ? je peux vous le faire pour un euro" alors elle fait ce que le mec lui a demandé.
Le mec met sa tête entre les jambes de la fille et dit: "ma femme a raison: je suis mieux sans barbe"...
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:45

C'est une femme qui monte dans un autobus bondé. Elle s'approche d'un monsieur assis et lui dit :
- Pourriez-vous me laisser votre place, s'il vous plaît, je suis enceinte ?
L'homme répond :
- Oui, bien sûr.
Il se lève et lui laisse sa place, puis demande :
- Mais ça ne se voit pas du tout. ça fait combien de temps ?
Et elle répond :
- Dix minutes. Mais ça m'a coupé les jambes!
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:46

C'est deux filles de joie qui discutent et il y en a une qui dit :
- Tu sais pas la dernière? Je suis enceinte!
- J'espère que tu connais le père !
- Dis donc, ma grande, quand tu manges un boîte de haricots, tu sais lequel te fait péter, toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:46

Une fille ramène son copain à la maison. Ils filent dans la chambre et elle lui suggère un 69 pour commencer.
- Qu'est-ce que c'est que ça, demande le garçon ?
La fille, constatant l'inexpérience du garçon, lui répond:
- Moi je mets ma tête entre tes jambes, et toi tu mets ta tête entre les miennes.
- Sans rien n'y comprendre, mais ne voulant pas gâcher ses chances, le copain accepte.
Au moment précis où ils se trouvent en position, la fille laisse échapper une flatulence bruyante et malodorante.
- Le copain tousse, manque de s'étrangler et saute du lit. La fille, ennuyée, lui demande pardon, et lui dit que ça ne se reproduira pas.
- Ils se remettent en position d'attaque, et au moment de s'y mettre, la fille laisse à nouveau échapper un vent nauséabond. Le copain furieux se lève et commence à se rhabiller.
- Qu'est ce qu'y t'arrive ? Tu ne vas pas partir comme ça ? Demande la fille.
Et il lui répond:
- Tu crois quand même pas que je vais me taper les 67 autres !?
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:46

Trois vampires se retrouvent à un bar. Le premier commande un verre de sang chaud. Le deuxième commande un verre de sang froid. Le troisième commande un verre d'eau chaude. Les deux autres le regardent tout étonnés.
- Mais que t'arrive t'il ?
Alors il sort un tampax de sa poche et leur répond :
- Moi je préfère les infusions.
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:47

Un gars de la ville, sans travail et sans argent, va à la campagne chercher refuge et nourriture le temps que la dèche le lâche un peu. En arrivant à une ferme, où bien sûr il demande abri et de quoi se remplir la panse, un fermier lui prête bonne oreille.
- Je te loge et te nourris, mais tu travailleras pour ta pitance. Autre chose de très important, j'ai deux filles, et si tu touches l'une d'entre elles, tu est mort!
Le gars de la ville accepte. Bien repu, il va dormir à la grange afin d'être frais et dispos pour le lendemain. À la première heure le fermier va le chercher et l'amène aux champs afin qu'il gagne sa pitance.
Voyant les chaussures de notre citadin, le fermier n'en revient pas.
- Tu ne pourras jamais travailler avec ce genre de godasses! Va donc dans la chambre des filles, dans la garde-robe tu trouveras des bottes: mets les et reviens vite.
En arrivant dans la chambre, et voyant les belles à demi vêtues et encore endormies, il ne peut résister et entreprends de bien servir la première des filles. N'ayant recu pour ainsi dire pas de résistance avec la première, il ose entreprendre la deuxième. Malheur, il y a résistance, elle se met à crier :
- Tu ne peux pas faire cela mon père va te tuer.
- Mais non, dit-il, c'est lui qui m'envoie, tu vas voir...
Il va à la fenêtre, l'ouvre et crie :
- Hé le père, je les mets toutes les deux?
Et le père répond:
- Bien sûr, innocent
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:47

Dave entre dans le bar et voit son pote Jeff ratatine sur le comptoir, complètement déprimé. Dave s'approche et demande à Jeff ce qui ne va pas.
- Eh bien, répond Jeff, tu te rappelles cette superbe fille au boulot, celle que je voulais inviter à sortir, mais je ne pouvais pas parce que j'avais une terrible érection a chaque fois que je la voyais ?
- Oui..., dit Dave en souriant.
- Eh bien , dit Jeff en se redressant, j'ai finalement rassemble mon courage à deux mains et je l'ai invite a dîner et elle a accepté...
- Super ! Et c'est pour quand ?
- Je suis allé la chercher hier soir chez elle, mais j'avais peur d'avoir encore une érection. Alors, j'ai pris du sparadrap et j'ai attaché mon membre contre ma jambe, comme ca, si jamais cela arrivait, ca ne se verrait pas...
- Pas bête, répond Dave.
- Alors, je suis allé sonner chez elle. Et elle a ouvert la porte. Elle portait la nuisette la plus petite et transparente nuisette que je n'aie jamais vue !
- Et que s'est-il passe alors ? Jeff se ratatine a nouveau sur le bar :
- Je lui ai foutu un de ces coup de pied dans la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:47

C'est un pauvre gars qui ne plaît pas trop aux femmes en raison de sa jambe de bois. Il voudrait bien se marier. Ses amis lui conseillent de ne rien révéler de son handicap aux filles qu'il fréquente. Un beau jour, une chic fille tombe amoureuse de lui. Suivant les conseils de ses amis, le gars cache son handicap jusqu'au dernier moment. A tel point qu'au moment de la nuit de noces, la mariée n'est pas encore au courant. Les voilà dans la chambre. Le gars qui a enlevé sa jambe de bois s'est glissé sous les draps et sa femme le rejoint.
Il lui dit:
- Chérie, j'ai une grosse surprise pour toi et ce disant, il prend sa main et la place sur son moignon...
- Pour une grosse surprise, c'est une GROSSE surprise. Mais passe-moi donc la vaseline et je vais voir ce que je peux faire.
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:48

Pourquoi les spermatozoïdes ont la forme de têtards, C'est parce que les grenouilles c'est trop dur à avaler
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:48

Un gars veut s’acheter une nouvelle moto. Il se rend chez le concessionnaire, et voit LA moto, celle dont il a toujours rêvé. Par contre, le vendeur lui dit que la peinture sur sa nouvelle moto est très sensible aux intempéries, et qu’il doit enduir la bécane de Vaseline quand il commence à pleuvoir. Le type est un peu embêté, mais décide tout de même d’acheter l’engin, et court vite à la pharmacie pour acheter un pot de Vaseline.

Le lendemain soir, il rencontre sa belle famille pour la première fois. Sont présents à la teble, outre le type et sa nouvelle blonde, ses parents, sa petite soeur de 19 ans, et sa vieille grand-mère de 82 ans. Le père avertit bien son nouveau gendre : le premier qui parle se tape la corvée de vaisselle. Étant donné que le repas est assez copieux, notre type ne veut évidemment pas se taper la montagne de vaisselle. Il commence donc dans le silence le plus complet à déshabiller sa copine, à l’étendre sur la table et à lui faire l’amour passionnément.

Personne ne dit mot.

Voyant que son stratagème ne fonctionne pas, il répète l’expérience avec la vieille grand-mère, puis avec la jeune jolie soeur, puis finalement avec la maîtresse de maison, sans que personne prononce le moindre son.

À cet instant, il voit par la fenêtre le ciel qui s’assombrit. Inquiet pour la peinture de sa nouvelle moto, il sort son pot de Vaseline qu'il met sur la table.

Le père s’empresse :
- OK! OK! Je vais la faire, la vaisselle!
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:48

C'est une journaliste qui va chez un gars connu et elle lui dit:
- Est-ce que je peux voir votre cuisine?
- Oui, c'est ici!
- Vous avez une jolie vaisselle!
- C'est mon ex-femme qui me l'a donnée.
- Est-ce que je peux voir votre salon?
- Avec plaisir! Suivez moi.
- Votre divan est magnifique!
- C'est mon ex-ex-femme qui me l'a donné.
- Est-ce que je peux voir votre salle de bain?
- Oui, c'est en haut.
- Vos serviettes sont d'une très belle couleur!
- C'est mon ex-ex-ex-femme qui me les a données.
- Est-ce que je peux voir votre chambre?
- Oui, c'est à côté.
- Votre lit est très confortable!
- C'est mon ex-ex-ex-ex-femme qui me l'a donné.
- Maudit Castor!!!!!!
Puis la journaliste s'en va. Intrigué, le gars appelle son copain pour lui demander qu'est-ce que ça veut dire lorsqu'une femme te traite de castor. L'ignorant, il lui conseille d'aller vérifier dans le dictionnaire. Il cherche et trouve: Castor: animal qui bâtit sa maison avec sa queue.
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:49

Le jour de la confession :
- Voilà, mon père. Hier, j'ai fait l'amour 19 fois avec ma femme !
- Mais, mon fils, avec votre femme, ce n'est pas un péché !
- Oui, mon père, mais 19 fois, merde ! Fallait bien que je le dise à quelqu'un !
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:49

Qu'est ce qu'une lesbienne sans poitrine ?
Une omo plate
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:49

La secrétaire:
- Chef, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle:
Le chef :
- Eh bien, donnez-moi la bonne !
La secrétaire:
- Vous n'êtes pas stérile !
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:50

Un petit jeune homme pas dégourdi se marie. Le soir de ses noces, son père le prend à part pour lui expliquer comment il doit s'y prendre pour "faire la chose" :
- C'est simple mon fils, une fois au lit, tu prends ton joujou dans la main, tu sais celui avec lequel tu aimais jouer tout seul quand tu étais petit, et tu le mets dans le trou où ta femme fait pipi.
Le lendemain matin, la jeune mariée arrive en sanglots auprès de sa mère, qui s'inquiète :
- Alors ma chérie, ça ne s'est pas bien passé ta nuit de noces ?
- Je ne comprends pas, répond la jeune femme, une fois au lit mon mari a pris son "Action Man", a été le jeter dans la cuvette des WC, s'est recouché et s'est endormi !
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:50

- Salut Gérard, dis..., heuuuuuuuu...,une partouze..., demain soir, ça te dirait?
- Une partouze? Bien sûr que cela me plairait. Combien serons-nous?
- Beiiin..., amène ta femme, on sera trois.
Revenir en haut Aller en bas
Guylaine
Invité



MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Sam 30 Sep 2006 - 16:50

Pendant sa partie de bridge au club des aînés, Berthe se fait apostropher par sa partenaire de jeu et néanmoins copine :
"Dis donc Berthe, tu sais que j'ai vu ton mari tourner autour des prostituées dans le quartier de la gare... Vraiment, à soixante-dix ans, tu ne penses pas qu'il devrait avoir honte?"
Mais Berthe semble s'en soucier comme d'une guigne:
"Et alors?"
Répond-elle
"Eh bien... ça ne te fait vraiment rien de le savoir courir après les filles?"
Insiste l'autre.
Alors Berthe lui confie:"Tu sais, à la maison j'ai un chien qui court après les voitures… il n'en a jamais attrapé une !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BLAGUES COCHONNES   Aujourd'hui à 3:48

Revenir en haut Aller en bas
 
BLAGUES COCHONNES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» BLAGUES COCHONNES
» BLAGUES EGYPTIENNES
» Blagues à part
» blagues du nord
» Blagues sur les compositeurs !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Régime et bande de copines !!!! :: Les inclassables :: Blagues-
Sauter vers: